Comment devenir wedding planner ?

Articles 1 - copie

Crédit photo : Pinterest

Le métier de wedding planner est apparu aux Etats-Unis il y a plus d’un siècle mais ne commence à faire son apparition en France qu’au début des années 2000.
Un métier qui prend de plus en plus d’ampleur en France, même si aujourd’hui, seulement 15% des futurs mariés font appel à ces professionnels (contre 85% aux USA !).

Mais alors comment devient- on wedding planner ?

Et oui, on ne se réveille pas un beau matin en se proclamant wedding planner, il s’agit d’un vrai métier de l’événementiel où beaucoup de compétences sont demandées.

Quelles sont les qualités d’un wedding planner ?

Etre à l’écoute et empathique : Le wedding planner doit répondre à une demande, réaliser le plus beau jour de la vie d’un couple. Et pour que ce jour soit inoubliable, il faut avant tout bien écouter et identifier les attentes du couple. Cependant il faut aussi savoir les ramener à la réalité sans toutefois donner l’impression de les juger. La relation entre le wedding planner et les futurs mariés passe avant tout par l’écoute et l’échange et ainsi une relation de
confiance se construira spontanément.

Être organisé et méthodique : sans doute la compétence la plus importante pour ce métier. La création d’outil d’organisation est incontournable dans la réalisation d’un mariage, et encore plus quand il y en a plusieurs dans la même période. Mettre en place un planning est simple mais s’y tenir l’est moins ! A vous de vous organiser comme vous le souhaiter pour ne pas vous perdre dans toutes les tâches à accomplir.

Etre curieux et avoir une connaissance du secteur : le wedding planner doit se tenir au courant des dernières tendances afin de proposer toujours plus d’idées aux futurs mariés. Sa curiosité permettra alors de sélectionner les meilleurs prestataires de mariage, de donner des idées, de trouver des solutions aux contraintes.

Avoir un sens créatif et une sensibilité esthétique : Pour les invités, le mariage doit avant tout être beau et cela passe par la décoration du lieu. Le wedding planner imagine alors toute la scénarisation du lieu en fonction du thème que les futurs mariés ont choisi. La créativité est donc primordiale chez un WP afin d’offrir un mariage unique et d’exception à chacun de ses clients.

Savoir gérer son stress : Comme dans toute création d’événement, il y aura des moments de stress. Un prestataire qui annule au dernier moment, une panne de voiture, un témoin quitombe malade… Autant de situations qui peuvent avoir un impact sur le mariage et où le self-control est de rigueur !

Quelle formation pour devenir wedding planner ?

A ce jour, il n’existe aucun diplôme d’État permettant ce métier. Cependant, de nombreuses écoles proposent des formations pour devenir wedding planner. Il est aussi possible de passer par un cursus en école de communication ou de commerce pour avoir les bases. Dans tous les cas, le stage long est un passage obligé avant de pouvoir monter sa propre
agence. De plus, c’est avant tout l’expérience du terrain et non la formation qui fera de vous un bon wedding planner.

article 1 bis - copie

Crédit photo : Pinterest

Publicités

Comment gérer au mieux votre budget mariage

Aie Aie Aie au secours !!

Désolé pour tous ceux qui font des stats et indiquent qu’un mariage coute 12 000 € d’autres     17 000€ mais il faut arrêter… On fait son mariage à son image et aussi avec son budget.

Que l’on réserve une salle des fêtes, un gîte, une villa, un manoir,  un château  ou une plage le coût n’est pas le même. Idem pour la partie traiteur, selon l’éventail des propositions (buffet, repas assis …), et le nombre d’invités, le budget sera différent.

Notre agence observe des mariages qui vont de 10 000€ à 80 000€ pour 50 à 400 convives. Et tous sont magnifiques.

Alors la meilleure chose pour connaître les prix et faire votre budget est de contacter les professionnels (wedding planner ou prestataires directement) qui vont feront des devis. Sachez que les prix augmentent tous les ans et d’ici quelques temps, si la TVA augmente, cela aura aussi un impact sur le coût général.

A partir de vos devis, si le coût total est au dessus de votre budget, vous choisirez quelles concessions   vous êtes prêts à faire. Cela va vous paraître bizarre mais parfois je propose à mes clients de redéfinir le nombre d’invités plutôt que de supprimer quelques choses qui leur tiennent à cœur.

Voilà dernier petit conseil, on prend un tableur sur son ordinateur et on se fait un récapitulatif :

dépense initial / proposition 1 / proposition 2 / choix / dépense réelle.

Petite astuce : contactez nous pour qu’on vous fasse une proposition, et oui, n’oublions pas que nous sommes organisateurs de mariages avant tout 😉

Source photo : mademoiselle-dentelle.fr

Source photo : mademoiselle-dentelle

La préparation de votre Mariage et ce Fameux rétro planning !

Et oui !!! Encore un et surement un différent me direz vous….! Pour être honnête il n’y a pas de rétro planning idéal, ni un temps de préparation identique  à tous les mariages. Donc commencer un rétro planning J – 365 pour arriver au grand jour est pour moi compliqué à standardiser… Par contre là ou je peux vous aider c’est les priorités dans l’organisation… En général voici les grands items de l’organisation : (après bien évidemment avoir choisi son wedding plannerJ)

Le lieu : Incontournable à moins d’avoir une belle demeure privée, c’est la recherche la plus importante, c’est à dire la première qui va ponctuer tout le reste. Alors on s’y met, on définit nos besoins, on sélectionne et surtout on visite. Si le lieu nous plaît posez des options sur votre date. Elles durent en général 2 semaines.

Le traiteur : Deux possibilités s’offrent à vous. 1-    Le traiteur est imposé par le lieu, on passe  alors directement au choix du menu et si possible on pause une date pour le déjeuner test. 2 – Le traiteur n’est pas imposé par le lieu, dans ce cas on sélectionne 3 traiteurs maximum pour comparer et oui, au delà, le choix s’avéra encore plus difficile. Petit conseil : si ils ont une boutique allez y, goutez !!!

Les faire part : Et oui, on a le lieu des festivités, nous savons qui va nous faire à manger, maintenant, il faut penser à inviter les convives !! Si possible envoyer les faire part hors période de noël, de vacances scolaires, ou encore de St valentin. Effectivement sur ces périodes,  nous avons tous les idées ailleurs il se pourraient que vos invités soient absents… et surtout qu’ils oublient de répondre !!

Les tenus couples et cortège : Mesdemoiselles courez faire plusieurs essayages, prenez votre temps pour choisir. Vous ne porterez qu’une robe de mariage … N’hésitez pas à contacter des créateurs, certains sont très accessibles et très pro. Ensuite petit conseil, si votre futur mari ne prend pas son costume dans la même boutique que vous, essayez d’avoir un échantillon de tissus pour la couleur d’une part et la matière d’autre part. Il ne faudrait pas que les mariés ne soient pas assortis. Puis pour le cortège indiquez un petit dress code ça passe très bien.

Les animations : DJ, photographe, voiture, nounous, liste de mariage, dans les 4 derniers mois c’est très bien. Attention si c’est un prestataire en particulier que vous voulez, n’attendez pas, réservez dès que vous êtes décidés !! Autre mise en garde, ne prenez pas un prestataire trop tôt surtout si c’est un auto entrepreneur, il n’a aucunes obligations de remboursements si son activité cesse. Ex pour une location de voiture : l’arrêt de l’activité ou encore  un accident pourrait faire que le véhicule soit plus disponible.

La décoration : l’item qui va mettre en valeur votre journée. Alors on reprend son faire part, on observe sa robe, le costume de monsieur et on rêve à sa déco. Ensuite le wedding planner, la décoratrice ou même la fleuriste feront le reste … mais n’oubliez pas qu’elle doit être à votre image.

Logistique et autres…: Faire un dernier point avec tous les prestataires 10 jours avant le mariage. Le top du top est de créer un document avec toutes les infos : déroulé de la journée, coordonnées des prestataires… Si vous avez une wedding planner elle le fera pour vous. Je vous souhaite à tous une belle préparation !!

Source photo : zankyou.fr

Source photo : zankyou

Comment bien choisir sa date de mariage…..

Quand vous allez choisir votre date il y a plusieurs critères :

–       date d’anniversaire du couple

–       week end rallongé

–       coup de cœur pour un lieu

–       disponibilités mairie , église..

La plupart des mariages sont réalisés entre mai et septembre. Mais attention mi juillet à mi aout il y a beaucoup de monde en vacances. On peut observer jusqu’à 20% de désistement suivant la date choisie.

Cependant l’hiver et le printemps deviennent de plus en plus prisés. Pourquoi ??

Et bien il faut se poser la bonne question : Quel mariage je souhaite ?

–       un mariage où je profite d’un extérieur ?

–       la salle me plait et tout sera en intérieur ?

–       le froid et noël une période qui nous correspond ?

–       je préfère les plats légers buffets, les barbecues ?

Mais il faut aussi être honnête le mariage d’hiver peux aussi être plus accessible financièrement.

Si vous décidez de vous marier en été, je vous conseille d’envoyer un « save the date » document mail ou lettre qui va précéder votre faire part pour déjà leur indiquer la date à réserver pour venir fêter cet heureux événement avec vous.

Comment ne pas perdre vos invités ?

Et oui, il serait malheureux de perdre des invités le jour de votre mariage.

Cependant des petites astuces, faciles, sans coût financier ou peu onéreuses peuvent vous permettre de prévenir cette situation.

Etape 1 :

Avec le faire part, vous pouvez créer une feuille de route avec les différentes étapes importantes : adresse, itinéraire et numéros de téléphone à contacter en cas de besoin.

Etape 2 :

15 jours avant le mariage, envoyer un mail type avec l’itinéraire, les adresses  et toujours les numéros de téléphone.

Etapes 3 :

Flécher votre parcours avec des pancartes aux différentes intersections.

Etapes 4 :

Pour les personnes qui n’auraient pas de GPS, pévoir  des feuilles de route détaillées avec l’itinéraire pris sur Mappy par exemple. Vous pouvez confier la distribution de ces feuilles  à vos témoins. Pour les plus chanceux c’est votre organisatrice qui aura tout prévu.

Petit plus : Mettre la photo des lieux afin que vos invités reconnaissent les lieux quand ils arrivent et sachent s’ils sont au bon endroit.

Mon mariage : seul ou avec un wedding planner ?

Organiser son mariage demande un nombre conséquent d’heures de préparation, il faut penser à tous les détails mais aussi répondre à de nombreuses questions de votre entourage. Un stress qui né naturellement au fur et à mesure que la date approche. Mais tout cela peut être simplifier grâce à un facilitateur de vie : un Organisateur de mariage autrement dit « wedding planner »

Son rôle :

–       Sélectionner des prestataires qualifiés

–       Etablir avec vous le fil conducteur du mariage

–       Gérer l’emploi du temps de l’organisation

–       Négocier les prix

–       Tenir et respecter votre budget

–       Etre Présent le Jour J (accueil des invités et prestataires, coordination, gestion des imprévus, animations..)

Les + de l’organisateur :

–       Gain de temps

–       Conseils permanents

–       Mariage unique et original qui vous ressemble

–       Prix négociés ou avantages (heures de fin de soirée plus tardive, cadeaux)

Les wedding planner sont accessibles à tous. Ils faut leurs indiquer vos envies, et votre budget. Il faut être transparent sur votre budget pour qu’ils vous fassent une proposition adaptée. Un dernier conseil concernant sa rémunération : Comparé à un pourcentage du budget global, un forfait est plus sécurisant pour vous.

Soyez rassuré votre organisateur ne sera là que pour mettre en scène vos envies, pour vous écouter, vous épauler et réaliser le jour le plus beau de votre vie.

Vous restez décisionnaires de votre mariage.